Publiée par le Missouri Botanical Garden, une vraie flore des Guyanes englobant clés de détermination des familles, genres, espèces et variétés, un travail énorme de 9 tomes et une véritable base de travail, en langue anglaise, avec de nombreux dessins (au moins une espèce de chaque genre est représentée) mais il en faudrait plus (on en veut toujours plus !) et bien que sa région d'étude soit la Guyane vénézuélienne avant tout, de très nombreux taxons de la Guyana, du Surinam et de la Guyane française sont décrits. Cette flore implique de nombreux botanistes du monde entier. Elle est le prolongement d'un projet initié à l'origine par le botaniste américain Julian A. Steyermark, décédé en 1988, qui passa 25 ans à étudier la flore du Vénézuela.