Plante épiphyte qui peut très facilement être confondue à première vue avec Peperomia rotundifolia. Voici comment les différencier : feuilles légèrement cordiformes chez P. serpens, orbiculaires chez P. rotundifolia, pétiole bien apparent chez P. serpens (jusqu'à 25 mm de long), presque absent chez P. rotundifolia (feuilles paraissant sessiles, mais pouvant atteindre 10 mm), nervures un peu visibles chez P. serpens (au moins le rachis), mais totalement invisibles chez P. rotundifolia, pédoncule aussi long ou plus long que l'inflorescence chez P. serpens, plus court que l'inflorescence chez P. rotundifolia. Il y a bien d'autres différences mais ces quelques critères suffisent à faire la différence.