Arbre de taille moyenne qui pousse le long des berges des rivières et des grosses criques (tolère les eaux légèrement saumâtres). Fleurs en racèmes, pendantes au bout d'un pédicelle assez long (3 à 4 cm). C'est l'unique espèce de sa famille à produire des racines verticales poussant vers le haut (pneumatophores) destinées à capter l'oxygène, absent dans les zones inondées où elle vit. Endémique de Guyane et découverte récemment lors d'inventaires floristiques, décrite en 1990.