Plante des trouées forestières, haute de quelques décimètres, entièrement couverte de poils blancs argentés appliqués. Elle pousse en formant des massifs bas. Inflorescences en panicules terminales, chaque axe latéral se ramifiant une fois par une fourche (la plante porte porte bien son nom !). Fleurs blanches, toutes orientées dans le même sens par rapport à la ramification qui les porte. Fruits d'abord rouges virant au noir à maturité.