Plante épiphyte ou bien poussant sur les rochers, rampante et aux épis dressés. Nervation à 3 nervures principales démarrant de la base du pétiole, longées d'une zone pâle sur toute leur longueur. La nomenclature semble changer pour ce taxon répertorié dans le fascicule 24 de Flora of the Guianas (publié en 2007) comme étant P. ouabianae, l'auteur Ara Görts-Van Rijn écartant une éventuelle synonymie avec P. pilicaulis à cause de l'indument, de la forme des feuilles et de la taille des fruits qui seraient différents. A l'opposé, le site Tropicos, à la date où j'écris ces lignes , décembre 2015, considère P. ouabianae comme synonyme de P. pilicaulis et c'est pourquoi ce dernier nom est adopté ici.