Espèce épiphyte commune de la zone côtière de Guyane. Une autre espèce très proche, D. elegans, est présente dans l'intérieur (Saül, Inini). Un des critères de distinction entre les deux est la présence au niveau du callus de trois sillons parallèles chez D. emarginata, alors que ces sillons sont interrompus, réunis entre eux au niveau des crêtes chez D. elegans. Il est d'ailleurs possible que ces deux taxons n'en fassent qu'un seul, voir le site "The Plant List", qui considère D. elegans comme un synonyme de D. emarginata, idem chez Tropicos...