Fougère des rives et marais produisant de très grandes frondes dressées (jusqu'à 3,50 m de long). Toutes les pennes composant les feuilles, ou presque, étant fertiles, contrairement à l'espèce A. aureum chez laquelle seules le sont les pennes terminant le limbe. De plus les pennes sont plus nombreuses (40 à 60, là où A. aureum n'en a au plus qu'une trentaine). Les sores sont répartis uniformément sous toute la surface inférieure de la feuille.