Je nomme cette plante Acisanthera rosulans car sa description dans Flora of the Guianas correspond bien à son apparence, mais avec un doute quand même, lié à l'absence totale de dessin, photo ou échantillon numérisé sur internet qui m'aurait permis de le conforter. Flora of the Guianas, qui est mon unique source, décrit le feuillage et le calice comme semblable à celui d'Acisanthera crassipes, mais avec des anthères plus longues s'ouvrant latéralement vers le sommet, ce que je crois voir sur les photos 4 et 5, ces anthères accompagnées dorsalement à leur base d'appendices un peu bilobés se prolongeant ventralement par un petit éperon, ce que crois aussi voir sur les photos 4. Une autre particularité de cette espèce est également d'avoir une étamine sur deux complètement stérile, réduite à une staminode, ce qui est difficile à interpréter, mais possible. En conclusion je place l'espèce dans l'album "à identifier".