Plante des zones inondées telles que les berges des marécages, mares, bassins et cours d'eau, dépressions en savanes... Haute d'un peu moins d'un mètre, la plante est très raide de port, rectiligne, aussi bien ses feuilles et ses tiges que ses inflorescences qui sont des épis aux épillets densément disposés le long du rachis, celui-ci invisible. Cette espèce ressemble à Sacciolepis angutissima qui a des épillets non ventrus dont la glume inférieure atteint les 2/3 de la longueur de l'épillet. Chez S. myuros, la glume inférieure est plus courte et n'atteint que la moitié de la longueur de l'épillet, on le voit bien sur la photo 10).