Plante dont l'aspect général évoque une herbacée stérile et qui est donc difficilement repérable en savane où, en plus, elle pousse en compagnie de diverses Cyperaceae et Poaceae avec lesquelles elle se confond. Elle n'a pourtant rien d'une plante à fleurs et se rapproche plutôt des fougères, ses parties fertiles se trouvant situées à la base des frondes, cachées sous la vase. Les frondes elles-mêmes sont linéaires et réticulées de canaux contenant de l'air (voir photo 4). Deux espèces sont signalées en Guyane, Isoetes clavata et I. triangula, mais selon Michel Boudrie I. clavata est plutôt à retenir, I. triangula signalé une seule fois semblant litigieux...